Comment choisir son appareil Reflex?

C’est bon, après avoir lu mon article sur les différents types d’appareils photo, vous vous êtes décidés à mettre la main au porte-monnaie et vous acheter un reflex ? Mais voilà un nouveau problème se pose, quel reflex choisir ? Je vais essayer de vous donner les clés pour faire votre choix dans ce monde compliqué.

Le choix de la marque

Cela peut paraitre bête, mais de manière générale le choix de la marque n’est pas à faire à la légère, car sauf cas exceptionnel vous n’en changerez pas. En effet, tout le matériel est propre à une marque, il est donc plutôt ennuyeux de se retrouver avec 5 objectifs canons plus toute une série d’accessoires et vouloir passer sur Nikon ou autre. Cela se fait, mais de manière générale vous allez y perdre de l’argent.

Pour faire simple, il y a dans le monde des reflex deux marques principales, Canon et Nikon. Ces deux-là ont une longueur d’avance sur les autres, Sony, Sigma, Pentax etc… Tous ces constructeurs sont reconnus pour fournir un matériel de très grande qualité.

Donc vous allez me dire « comment je choisis s’ils font tous des bons produits ? » Selon moi, si vous avez déjà un reflex et du matériel associé à une marque restez chez cette marque. Si c’est votre premier reflex, un point intéressant est de regarder autour de vous les possesseurs de reflex, dans votre famille ou parmi vos amis, et de choisir un reflex de la même marque qu’eux.

Pourquoi ? Tout simplement vous pourrez de cette façon vous prêter ou tester du matériel de manière simple. L’autre point important pour choisir est le prix, et c’est là que les fabricants autres que Canon et Nikon peuvent être intéressants, car il arrive souvent qu’ils proposent une offre très intéressante pour attirer la clientèle et si vous avez un budget serré cela peut être un bon point de départ pour se lancer.

Le choix du modèle

Une fois votre choix de marque fait, une nouvelle question se pose celle du modèle. Pour cela il va falloir vous poser plusieurs questions, quel est mon budget ? Qu’est-ce que j’attends de mon appareil ? Et quelle sera mon utilisation? Il faut aussi préciser que généralement la qualité de vos photos ne passera pas par le boitier, mais essentiellement par l’optique.

Et là vous avez deux choix possibles soit vous acheter un très bon boitier, avec comme perspective de ne pas le changer avant très longtemps, mais avec un objectif basique, avec comme perspective d’investir dans de très bonnes optiques par la suite. Ou bien vous faites le choix inverse, de prendre un boitier entrée de gamme, mais en investissant tout de suite dans un bon objectif, avec comme perspective de changer de boitier d’ici un an ou deux. Encore une fois tout va dépendre de l’utilisation que vous comptez en faire et si vous envisagez d’investir ou non dans la photo à long terme.

Les différentes gammes

 

L’entrée de gamme (xxxxD chez Canon), présente les reflex les moins chers du marché. Il possède en général le minimum pour rendre de bonnes photos. Leurs principaux défauts sont souvent une mauvaise gestion du bruit à fort iso et une fabrication de moins bonne qualité que pour les reflex plus haut de gamme. Chez Canon, je ne connais pas assez les autres marques pour pouvoir en parler, cette gamme est représentée par deux boitiers. Le 1000D (qui était mon premier boitier) et le 1100D plus récent. Si votre budget est serré je vous conseille un de ces deux appareils, ou un équivalent chez Nikon, Sony ou autre, vous les trouverez neuf aux alentours de 450 euros environ avec un objectif.

La gamme amateur (xxxD chez Canon), est selon moi la meilleure gamme pour commencer. Cette gamme est généralement composée de boitiers ayant le même capteur que les boitiers supérieurs avec uniquement des fonctionnalités et une qualité de fabrication moindre. Par exemple chez Canon, vous retrouverez le 550D et le 600D qui possède le même capteur que le 7D, qui lui fait partie de la gamme semi-pro, pour presque 1000 euros de moins. Ces appareils sont donc parfaits pour débuter et coutent en général dans les 700 euros neufs avec un objectif.

La gamme experte (xxD chez Canon), rassemble des appareils de très bonne facture. Ils sont pour moi un peu trop chers pour commencer et présentent de nombreuses fonctionnalités qui ne seront pas utiles à un débutant, par exemple le contrôle de flash déporté. Si vous êtes prêt à vous lancer à corps perdu dans la photographie et qu’investir pas mal d’argent dans cette nouvelle passion ne vous fait pas peur, cette gamme sera votre compagnon idéal. De plus vous n’aurez probablement pas à changer de boitier avant plusieurs années, sauf si vous cédez aux sirènes du marketing :). La gamme est représentée par le 50D et le 60D (c’est mon boitier actuel) chez Canon, et les prix tourne autour de 1200 euros neufs avec objectif.

Les gammes semi-pros et pros (xD chez Canon), regroupent l’élite des boitiers. De mon point de vue cela est complètement inutile de commencer la photographie par cette gamme. Vous allez vous retrouver avec une machine de guerre dont il sera difficile de tirer entièrement parti au début. Mais avec quelques années d’expérience, vous vous sentirez peut-être limité par votre boitier actuel et il sera temps d’investir dans ce type de bijoux. À ce moment-là, je pense que vous serez suffisamment familiarisé avec la photographie pour savoir à peu près ce qu’il vous faut.

Cette gamme rassemble le 7D(semi-pro), le 5D(pro) et le 1D(pro) chez Canon. Les boitiers pros contrairement aux autres qui changent de numéro, changent de suffixe. Actuellement le 5D est à la version MKII alors que le 1D est disponible dans sa version MKIV et Canon viens d’annoncer son successeur le 1Dx qui devrait sortir en mars 2012. Ces boitiers ont un prix qui va d’environ 1600 euros neuf avec objectif pour le 7D jusqu’à 4500 euros neuf sans objectif pour le 1DMKIV.

 

Ce qu’il faut regarder sur un boitier

Les boitiers sont généralement plein de caractéristiques techniques plus ou moins compréhensible qui perdent les néophytes. La résolution en pixel par exemple a longtemps été le cheval de bataille des marques, aujourd’hui il faut savoir que tous les appareils reflex sont dotés d’un capteur ayant une résolution suffisamment grande pour pouvoir imprimer ses photos en grand format. Ce n’est donc selon moi pas un argument d’achat, sauf si vous envisagez de faire des photos devant être affiché dans le métro par exemple.

Les points importants sont donc:

-La vidéo, est ce que vous voulez que votre reflex puisse filmer ?

-Les iso, si vous hésitez entre deux appareils équivalent la montée en iso peut être un bon critère pour vous décider, mais dans le cas où vous comptez faire uniquement des photos de famille sur les belles plages ensoleillé, avoir une bonne montée en iso vous est totalement inutile.

-La rafale, est un critère important si vous achetez votre appareil pour couvrir les matchs de foot de votre petit, une bonne rafale sera un plus, à l’opposée faire des portraits de Papi Maurice et Mamie Jeanne ne vous demandera pas une rafale de 8images par secondes.

-L’objectif de kit, ce dernier point n’est pas vraiment lié au boitier, mais il reste important lors de l’achat du premier reflex. Les boitiers sont de manière générale fournie avec un seul objectif assez polyvalent mais d’une qualité optique plutôt moyenne. Encore une fois certains kit propose deux objectif ou des objectifs ayant un plus grand zoom, le choix va dépendre de votre utilisation, ne prenez pas un objectif 55-200mm si vous voulez faire de la photo de paysage, vous seriez déçu.

Un article viendra bientôt pour vous aider à vous y retrouvez parmi tous les objectifs disponible. Il y aurait de nombreuses caractéristiques à étudier mais de manières générales ces caractéristiques sont les points majeurs qui serviront à choisir.

Conlusion

Avant de vous lancer dans l’achat d’un reflex il est important de savoir quel type de photos vous comptez faire. De manière générale si votre utilisation sera uniquement pour le plaisir, n’allez pas chercher plus loin que la gamme amateur. Si vous avez un trop plein d’argent à dépenser utiliser le plutôt pour acheter de bons objectifs, cela vous sera plus utile et pourra vous permettre de vous affranchir de l’objectif de kit qui se révèle souvent assez limité.

Enfin un dernier point a noté est: ne céder pas aux sirènes du marketing. Toutes les marques sont très fortes pour vous donner envie de remplacer votre boitier par la toute nouvelle version de la gamme. Mais cela coute généralement cher pour peu d’améliorations. De plus je vous conseil, une fois la gamme choisie de ne pas regarder le dernier modèle sortie, parfois le modèle précédemment propose les mêmes fonctionnalités ou presque pour beaucoup moins cher car plus ancien.

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires ou bien par email.