Principe de la photographie

La photographie est aujourd’hui très présente dans notre quotidien. Que ce soit dans les téléphones qui commencent à rivaliser d’un point de vue qualité avec les compacts ou bien les reflexs qui se sont beaucoup démocratisés ces dernières années, nous sommes envahis par des montagnes d’images. Certains diront que c’est grâce au numérique, d’autres diront que c’est plutôt sa « faute ». Mais qu’importe argentique ou numérique le principe de la photographie ne date pas d’hier et je pense qu’il est important de savoir comment est-il possible de capturer une image d’un moment si bref, afin de mieux comprendre ses subtilités par la suite.

Nous allons donc nous poser une question simple: comment marche la photographie?

En réalité le principe est assez simple et repose sur le simple fait que de la lumière se dépose sur une surface qui la « garde en mémoire », que ce soit la pellicule pour l’argentique ou le capteur pour le numérique. Nous avons donc une chambre noire dans laquelle se trouve notre capteur/ pellicule et pendant un cours instant la « porte » de la chambre s’ouvre et laisse entrer la lumière avant de se refermer. Cette lumière est alors mémorisée, il suffit alors de passer au développement pour admirer la belle photo.

Vous l’aurez donc compris, la porte est en fait le diaphragme de l’appareil et la chambre noire l’intérieur de votre boitier.

Ce qu’il est donc important de retenir ici c’est que ce qui va faire la beauté ou non de votre photo sera en grande partie la lumière, et plus précisément la lumière que vous allez laisser rentrer dans la chambre.

C’est simple non ?

Dans les prochains articles je vais donc vous expliquer le savoir faire technique pour maîtriser un minimum la lumière qui s’imprimera sur votre capteur ou votre pellicule.