Impression 3D nanométrique

Vous connaissez les imprimantes 3D ? Ces objets permettant d’imprimer des objets, de manière additive, couche par couche, ou bien soustractive, en taillant un bloc de matière. Et bien des chercheurs de l’université de Vienne sont allés encore plus loin, car ils ont réussi à créer une imprimante 3D réalisant des objets à l’échelle nanométrique.

En réalité ce type d’impression n’est pas forcément une grande nouveauté, car elle existe depuis un certains temps. Mais un problème à toujours subsisté, la lenteur de l’impression. C’est dans ce domaine que les chercheurs ont réussi à faire un bond de géant en parvenant à mettre au point une nouvelle technique, dite de « lithographie à deux photons », permettant de passer d’une vitesse d’environ quelques millimètre par secondes à des vitesses de l’ordre du mètre par seconde. Le tout en conservant une grande précision.

La technique est globalement la suivante. La machine utilise un bain de résine liquide, cette résine va être solidifiée au fur et à mesure par un laser. Le laser est mis en mouvement grâce à un jeu de miroir permettant d’être le plus précis possible, permettant ainsi de créer des lignes de polymères solidifiés qui représenteront l’objet à imprimer.

Ce type d’imprimante 3D peut trouver des applications dans divers domaines comme les nano technologies ou le biomédical.

Voici une vidéo présentant l’impression d’un objet.

 

Source