Jean- François Rauzier et ses « Hyper Photos »

Un ami pas spécialement fan de photographie s’est retrouvé dans une exposition de Monsieur Rauzier et  a été littéralement bluffé. Connaissant mon intérêt pour le domaine de la photo il s’est empressé de me vanter les mérites de ce photographe d’un genre particulier. Et il a réussi son coup, car je suis totalement bluffé par les résultats obtenus avec cette technique d »hyperphoto ».

Pour mettre les choses au point tout de suite, oui il y a bien sur de la retouche la dedans. Le but du photographe est de permettre au spectateur d’avoir une image avec un niveau de détail impressionnant, donnant envie de toujours s’avancer un peu plus dans l’image pour découvrir de nouvelles choses. Pour cela l’artiste utilise généralement plusieurs centaines à plusieurs milliers d’images (je vous invite à consulter la vidéo en fin d’article pour en savoir un peu plus.

Au final on obtient des images complètement surréalistes qui me font un peu penser à des fractales (pour les connaisseurs) mais en photographie. Je vous invite à découvrir ses travaux sur son site web. Et voici une petite vidéo si vous voulez en savoir plus.

Digital Darkroom Segment – Jean-François Rauzier from Annenberg Space for Photography on Vimeo.