Tweets by @Horatice

Highline #1 à la mine

Samedi, je suis monté sur ma première vraie highline.

La journée à commencé très tôt (6h15 du matin)  avec le réveil qui sonne, le temps de vérifier qu’il ne manque rien dans le sac et je me rendais au premier point de rendez vous. Je vous épargne les détails, mais entre les courses, les gens à récupérer etc… nous sommes finalement arrivé sur place, une mine abandonnée à environ 2h de Montréal.

2016-09-24-highline-de-la-mine-0003

L’étape suivante était l’installation des lignes. Au programme une 25m et une 50m à environ 10-15 mètre au dessus du sol. Pour moi c’était une première et j’ai donc aidé à ce que je pouvais mais j’ai surtout beaucoup écouté et posé quelques questions afin d’apprendre petit à petit ce qu’il faut savoir et faire pour installer ce genre de ligne. Ce fut très enrichissant.

2016-09-24-highline-de-la-mine-0010

A 14h30, la première ligne est enfin installée et pendant que l’on termine les vérifications sur la seconde, les premières personnes s’élance sur  la petite ligne de 25m. Les sessions s’enchaînent et tout le monde prend du plaisir sur les sangles. Chacun à son rythme, les habitués marchent, les débutants apprivoisent la ligne et la hauteur.

2016-09-24-highline-de-la-mine-0144
2016-09-24-highline-de-la-mine-0091
2016-09-24-highline-de-la-mine-0059

J’effectuerai en tout trois sessions (impossible de vous dire de combien de temps, car la notion de temps disparaît une fois sur les lignes). La première session sur la grande ligne. Une fois assuré avec la « leash » je m’avance pour me mettre dans la zone de départ, et c’est le blocage. Mon cerveau est à la limite de la panique et se demande qu’est ce que je fous là. Il me faudra un peu de temps pour passer ce cap psychologique et commencer à jouer avec la ligne, m’asseoir dessus, rebondir légèrement, me laisser tomber dans le baudrier afin de me prouver que je suis en totale sécurité car mon esprit ne veut pas le croire. Je tenterai un départ assis en chongo, ce qui ne pose aucun soucis en temps normal s’avère être impossible pour moi. Épuisé par les chutes, l’adrénaline et l’effort mental, je sors de la ligne satisfait mais j’avoue avoir vu un peu grand en commençant par la grande ligne.

2016-09-24-highline-de-la-mine-0114

Mes deux autres sessions se dérouleront sur la petite ligne, je ne parviendrai malheureusement pas à me lever mais le chongo passe mieux et j’arrive même à lâcher les mains et monter le deuxième pied sur la ligne. Le peu de tension dans la ligne n’aura surement pas aider, il faut vraiment que je m’habitue sur des lignes plus molles dans les parc afin de pouvoir me concentrer sur le reste. Mais j’ai malgré tout réussi a me laisser tomber dans mon leash et vraiment me laisser aller en ayant confiance dans mon matériel et mes capacités. Parvenir à se dépasser de cette façon mentalement est un sentiment extrêmement plaisant.

2016-09-24-highline-de-la-mine-0170

Chacun teste la ligne à sa façon, certains tenteront de super figures statiques et Lucas nous fera même une Macarena sur la petite ligne. David et Lucas parviendront tous les deux à venir au bout des deux lignes. Bravo !

2016-09-24-highline-de-la-mine-0239

L’endroit est vraiment superbe, le beau temps au rendez vous, c’est une journée magnifique.

Mais le soleil commence déjà à se coucher et il commence à faire froid sans lui. L’équipe de folie commence à s’organiser pour démonter les lignes et récupérer les voitures. On finira le tout à la lampe torche suivis d’une marche sous un ciel étoilé juste splendide.

2016-09-24-highline-de-la-mine-0268

On retrouve les voitures, tout le matériel est chargé et on décide d’utiliser un bout de route avec peu de passage pour une séance d’étirement collectif sous le ciel étoilé. Après une telle journée c’était bien nécessaire.

2016-09-24-highline-de-la-mine-0261

Les plus motivé d’entre nous décident de finir la soirée en mangeant un morceaux autour d’une petite bière. Pour manger un morceaux on s’en sors bien, mème si trouver de quelque chose d’ouvert après 21h à Montebello s’avère un challenge de taille.

C’est le ventre bien rempli et le sourire au lèvres que l’on reprend tous la routes pour finalement être de retour à la maison vers 00h00.
Ce fut une longue mais merveilleuse journée.
Merci à tous les gens présents qui se reconnaîtront !

2016-09-24-highline-de-la-mine-0265

Promis la prochaine fois je me lève !

Je vous laisse profiter des images dans ma galerie.

Où aller en moins de.. ? Oalley est là pour vous

Dans ma recherche de spot pour faire de la Waterline au Québec je me retrouvais souvent dans la situation où je trouvais avec google map un endroit qui semblait parfait, mais se révélait être beaucoup trop loin, car oui le Québec c’est immense et on peut vite se retrouver très loin.

Heureusement je suis tombé sur Oalley qui permet de définir une zone sur google map correspondant au endroits où vous pouvez vous rendre en moins d’un certains temps, dans mon cas à moins de 1h de Montréal en voiture. Cela permet d’avoir une bonne idée de jusqu’où on peut aller dans un temps donné. oalley-outil

Il est également possible de superposé plusieurs cartes, pour par exemple savoir tous les endroits situé à la fois à 3h de Montréal et de Québec.

Il est bien entendu possible d’utiliser cet outil pour des trajets ou aventures à pied ou en vélo.

Bref un super outil pour découvrir de nouveaux endroits lorsque votre temps est compté.

FFmpeg error: The encoder ‘aac’ is experimental

Une petite astuce si vous essayez de convertir un fichier en utilisant FFMPEG et que votre piste son est en aac, vous risquez de tomber sur ce message d’erreur:

[aac @ 0xd46b40] The encoder 'aac' is experimental but experimental codecs are not enabled, add '-strict -2' if you want to use it.

Ce qui est bien c’est qu’elle dit comment résoudre le soucis, rajouter -strict -2 dans votre commande.
Mais si comme moi vous le rajoutez au début : ffmpeg -strict -2 -i infile outfile

L’erreur continuera d’apparaitre. Car ce que le message ne vous dit pas c’est que ce paramètre doit être ajouté après le fichier d’entrée
Exemple: ffmpeg -i infile -strict -2 outfile

En espérant que cela vous aide !

J’irai Shooter Avec – Saison 2

Après vous avoir faire redécouvrir la saison 1 de cette web série, c’est officel, la saison 2 est lancée ! Après une campagne kickstarter réussie, la nouvelle saison de JISA est en cours de diffusion. Cette fois Stéphane part à la rencontre de photographes dans divers pays et non plus juste en France et les sujets traités seront également variés. Voici le premier épisode:

J’irai Shooter avec Philippe De Bruyne

Pour en découvrir plus sur le travail de ce photographe c’est par ici : http://monregardsurlanature.com

Source

Record du monde de Highline – l’envers du décors

On l’attendait, même si beaucoup de secrets ont vite été dévoilés dans différents articles. Mais Nathan et Danny revienne dans une vidéo sur les différentes étapes nécessaire afin de pouvoir installer la ligne.

Photo: Pierre Chauffour

Photo: Pierre Chauffour

C’est intéressant et on pourrait presque décerné un second record pour toute la logistique et les efforts nécessaire à l’installation de ce monstre de 1020 m de long. Si vous ne savez aps de quoi je parle je vous renvoie sur l’article du record du monde, pour les autres voici la vidéo montrant l’envers du décors.

 

J’irai Shooter Avec – Saison 1

J’ai récemment participé à une web série: J’irai Shooter Avec.

Le principe de cette web série est assez simple, un photographe pro (Stéphane Charmoillaux) par à la rencontre de photographes afin de découvrir leur univers et leur façon de travailler. La première saison est sortie l’année dernière et la seconde saison, dans laquelle j’ai participé au montage d’un épisode, est en cours de diffusion.

jisa-s1

Si vous ne l’avez pas encore fait je vous invite à découvrir la première saison et de guetter mes prochains articles sur cette série dans lesquelles je relayerai les nouveaux épisodes de la saison 2.

J’irai shooter avec Maxime Guegan

J’irai shooter avec Fabien Dubessy

J’irai shooter avec Etienne Kopp

J’irai shooter avec Ambre de l’AlPe

J’irai shooter avec Sarah Martinet

J’irai shooter avec Vincent Gaudillat

J’irai shooter avec Sébastien Roignant

J’irai shooter avec Patrice Mestari

J’irai shooter avec Thomas Marie

J’irai shooter avec Philippe Manguin

J’irai shooter avec Florent Criquet

Un kilomètre à pied… sur une highline !

Je me demandais, avec les records qui étaient de plus en plus hallucinant, quand la barre symbolique du kilomètre serait franchie. Et bien Nathan Paulin et Danny Menšík l’ont fait à Aiglun (Alpes-Maritimes).!

Après une installation qui à mon avis représente un aussi beau défi que le fait d’avoir traversé la ligne, Nathan a réussi à parcourir la ligne dès son premier essai (1h10 tout de même) puis Danny a fait de même lors de sa 3ème tentative (en 40 minutes).

Une seule chose à dire BRAVO !

Photo : Wittner Fabrice

Photo : Wittner Fabrice

 

Quelques petits détails en plus, la ligne était à 600 mètre de haut et 1020m de longueur. Elle était composée d’une sangle Moon Walk de slack.fr (environ 34 kilos, rien que pour la sangle) et d’un back up de  corde dyneema 6mm.

Cette traversée est donc le nouveau record du monde de Highline, le précédent était détenu par… Nathan Paulin sur « seulement » 495m.

J’espère que nous aurons droit comme pour grand nombre de leurs records et tentatives, d’un beau making of pour connaitre l’envers du décors, aussi bien sur l’installation que le transport, ou les sensations sur la sangle.

Ca fait rêver.

Je retourne galérer sur mes 100 mètres.

Liens:
Nathan Paulin et Danny Menšík

Photo: Wittner Fabrice 

Source: Slack.fr

Source : Redbull

TEST: Lima – un cloud hébergé à la maison

Lima: Créez un cloud personnel en quelques secondes. Voici la promesse de ce petit boitier. Le projet a été un des premier à dépasser le million de dollars récolté lors d’une campagne kickstarter. Le succès était clairement au rendez-vous et cela a mené à de nombreux retards pour les « backers » de la première heure. Je n’avais personnellement pas participé au financement participatif directement mais à la campagne de précommande qui a suivis sur leur site.

Aujourd’hui le produit est officiellement en vente et disponible pour tous. Mais est ce qu’il tient ses promesses ?

Un produit grand public

En recevant le Lima, j’ai été agréablement surpris pas la qualité de la présentation du produit. Tout est très intuitif et le matériel nécessaire est minimal, un simple disque externe suffit, le reste (Une alimentation et un câble réseau) étant fournis.

Petite note concernant le disque dur, Lima ne prend pas en compte ce qui est déjà présent sur le disque et les fichiers Lima étant dans un format propriétaire vous ne pourrez pas les lire en connectant le disque à votre ordinateur directement sans passer par le boitier et une application Lima. Le disque doit être en format NTFS ou HFS+. Je vous recommande de dédié un disque externe vide à votre lima afin d’éviter les problèmes.

divers2016-0001

Il vous suffit donc de brancher l’alimentation et le disque au boitier, puis de brancher le câble ethernet entre votre routeur/box et le Lima. Coté Hardware c’est tout, la suite se passe au niveau logiciel.

Les applications Lima sont disponible pour les plateformes Mac OS, Windows, iOS et Android. Je l’ai personnellement testé pour Windows et Android. Il vous faudra créer un compte puis suivre les instructions d’installation qui sont très simple, même pour un néophyte en informatique.

Une fois tout cela fait vous êtes prêt pour utiliser le Lima.

Un Cloud à la maison

Vous devriez désormais sur votre ordinateur un nouveau disque externe nommé Lima et vous pouvez commencer à copier vos fichiers directement dessus. Lima crée automatiquement une série de dossiers correspondant à vos documents, photos et vidéos mais vous pouvez créer les dossiers que vous voulez.  Tous les fichiers ainsi copié sont copié sur le disque relié au Lima, vous pouvez choisir de conserver ensuite ces fichiers sur votre ordinateur, pour en avoir une copie ou pour un accès plus rapide, ou bien uniquement sur votre Lima en les supprimant de votre ordinateur.

divers2016-0002

Un point technique concernant la vitesse de copie ou de lecture. Le Lima fonctionne sur votre réseau local, en conséquence la vitesse de transfert des fichiers ou de lecture, si par exemple vous visionnez une vidéo présente sur votre Lima depuis votre ordinateur, dépend donc de ce réseau. Il faut également avoir en tête que si vous êtes en déplacement et que vous désirez accéder à un fichier présent sur votre Lima, la vitesse dépendra alors de la vitesse de votre connexion internet entre votre mobile et votre routeur chez vous. Cela ne pose généralement aucuns soucis pour des documents ou des photos, mais si vous voulez utiliser cela pour streamer des vidéos en 1080p, votre réseau et votre connexion devront être assez costaud.

En parallèle de l’application sur votre ordinateur vous pouvez installer l’application sur vos mobiles ou tablette afin d’y avoir accès depuis n’importe où. Ces applications sont dotées de lecteur intégrée permettant de facilement lire vos fichiers multimédias (photos, musique, vidéo), malheureusement pour les fichiers bureautiques, ce dernier devra passer par une application tierce.

En plus de cela l’application mobile permet d’automatiser la sauvegarde de certains fichiers. Vous pouvez par exemple demander de sauvegarder toutes les photos prises avec votre mobile directement sur Lima afin de ne pas prendre trop de place sur votre téléphone. Tous les fichiers peuvent être aussi conservé « hors ligne » et une copie du fichier est donc conservé sur le téléphone de façon à y avoir accès plus rapidement ou lorsque l’on ne capte pas de réseau.

Screenshot_20160407-122741

Screenshot_20160407-122923

Screenshot_20160407-123016

Le dernier point non négligeable concernant le Lima est que les informations sont stockées chez vous et cela est quand même rassurant car vous possédez et hébergés vos données plutôt qu’une société à l’autre bout du monde qui peut fermer à n’importe quelle moment. Attention toutefois, une perte de données cela peut arriver et avec une société tierce d’hébergement cela est généralement couvert car ils possèdent de nombreuses sauvegardes, mais chez vous si votre disque lâche ou un incendie se produit, cela peut être dramatique, donc n’oubliez pas de malgré tout effectuer des sauvegardes !

Lima vs NAS ?

Beaucoup de critiques du Lima lui reprochent d’être un simple NAS (disque dur en réseau) et de ne rien apporter de plus. Je comprends tout à fait cette vision mais je pense que les deux produits restent bien distincts.

Leur point commun est de mettre en réseau un espace de stockage auquel accéder depuis n’importe où. Et en s’arrêtant là, oui il n’y a pas grande différence.

Mais cela serait oublié qu’un NAS est bien plus que cela (Mais alors à quoi sert un Lima !), mais est aussi BEAUCOUP plus compliqué à mettre en place. Je pourrais facilement faire installer à ma mère un Lima, alors que pour un NAS, je pense qu’il faudrait impérativement que je l’aide. Un NAS nécessite d’ouvrir des ports sur son routeur, configurer des utilisateurs, des droits d’accès etc…

Screenshot_20160407-122858

Lecteur vidéo intégré à l’application Lima sur Android

Je possède un NAS et un Lima, et les deux n’ont pour moi pas la même utilisation.

Le Lima est selon moi un dropbox géant (1 TO pour moi), facile à installer et qui me sert à stocker tout  ce dont je pourrais avoir besoin rapidement car les fichiers sont facilement accessibles, ainsi que tout ce que je fais sur mon téléphone et prendrais trop de place si je ne les stockais pas ailleurs, photos et vidéos principalement.

Le NAS me sert plutôt de serveur local. J’archive mes photos ainsi que beaucoup de documents afin d’avoir une sauvegarde dans le cas où un disque dur viendrait à mourir. Il me sert de plateforme de partage car la gestion des utilisateurs peut me permettre de donner à des gens accès à certains fichiers ou dossier que je souhaite partager avec eux.

Le Lima est donc plus un outil de tous les jours, simple d’utilisation.

Le NAS est plutôt un outil de sauvegarde et archivage de mes données, et que j’utilise également quand je dois faire des opérations un peu plus complexes.divers2016-0004

Conclusion

Au final le Lima est pour moi un très bon produit et s’adresse clairement au grand public. Les applications sont réussies et le processus d’installation est vraiment un exemple de simplicité. Il existe encore quelques petit bugs liés à la jeunesse du produit mais l’équipe bosse dur pour améliorer cela.

Si vous êtes un barbu bidouilleur ou que l’informatique ne vous fait pas peur, un NAS ou équivalent devrait satisfaire vos envies les plus folles.

Si vous êtes un néophyte ou que la technique vous emmerde, le Lima sera une solution parfaite afin d’avoir accès à vos données partout sans payer un abonnement mensuel qui peut vite coûter cher si vous avez besoin de beaucoup de stockage.

Si vous avez des questions n’hésitez pas.

Pour le commander c’est par ici (99€).

Bonus: Dans le futur ?

L’équipe de Lima communique beaucoup sur son travail et ils ne manquent pas d’idées pour améliorer leur produit. On parle par exemple du support de Linux, que certains demandent depuis le début du kickstarter.

Une possibilité d’avoir deux boîtiers Lima situé dans des endroits différents qui se synchronise afin d’avoir une duplication du disque ailleurs que chez soi.

 

Court métrage Overwatch #2 « en vie »

Le second court-métrage de blizzard dans l’univers d’Overwatch est sorti et il envoie du bois. On y découvre Tracer et Widowmaker ainsi qu’un aperçu de la vie entre les robots et les humains dans ce nouvel univers.

Niveau qualité le travaille de blizzard est comme d’habitude au top. J’espère qu’ils franchiront le pas pour nous faire un beau long métrage dans le monde d’Overwatch.

Star Wars Rogue – Premier trailer

J’espère que vous aimez Star Wars, car un peu comme Marvel, on va en avoir à tort et à travers pendant les prochaines années. Après un épisode 7 qui m’a à la fois énormément plu et fait vomir à cause du scénario « copié collé ».

trailerstarwarsrogue

En attendant que l’épisode 8 (en 2017) rattrape le coup, Disney n’allait pas laissé sa chère license dormir pendant toute une année. C’est pour cela que nous allons avoir le droit à un épisode spin off pour la fin d’année.

L’histoire de ce film ne se concentrera pas sur l’histoire générale mais sur un commando de l’Alliance rebelle chargé de dérober les plans de l’Étoile Noire. Cela se déroulera donc entre les épisodes 3 et 4, en plein milieu des deux premières trilogies.

Pour l’instant les choses semblent prometteuses !