Adobe Cloud

Adobe se transforme et annonce un nouveau modèle économique pour l’ensemble des logiciels de sa suite en passant de l’historique vente de boite du logiciel à un système de paiement par abonnement et téléchargeable via internet: Adobe Cloud.

Qu’est-ce que c’est ?

Tentative pour contrer le piratage de ses logiciels ou bien simplement modèle économique dans l’air du temps ? Je ne peux pas vraiment vous répondre. Ce qui est sur en-tout-cas, c’est que désormais en plus des versions habituellement vendues par boite, Adobe vous propose de posséder une licence officielle pour tous les logiciels de la suite en payant un abonnement par mois.

Tous les logiciels sont concernés, Photoshop, Indesign, Illustrator, Afters Effects, Premiere Pro etc… et même Lightroom 4 lorsque sa bêta sera terminé.

Combien cela coûte ?

Si vous souscrivez à cette offre, vous aurez donc accès à l’ensemble de ces logiciels pour 50$/mois (prévoir probablement 50€/mois pour l’Europe). Alors certes, pour un simple particulier qui utilise Photoshop pour faire un peu de correction des yeux rouges sur ses photos de vacances, cela reste cher, mais entre nous pour ce type d’usage Photoshop est loin d’être l’outil idéal… et d’autres font cela beaucoup plus simplement pour moins cher.

Mais par contre pour les freelances ou les entreprises, ce nouveau système devient réellement intéressant. En effet aujourd’hui l’achat d’une Creative suite complète vous coûtera environ 2500€. Il faudra environ 4 ans à 50€/mois afin d’atteindre un prix équivalent, en sachant bien sûr que dans le cas de l’achat d’une suite les mises à jour ne sont pas comprises dans le prix et il faudra alors repayer (certes à prix moins important) pour chaque mise à jour, qui auront eu lieu pendant ces 4 années. À l’opposée la version Adobe Cloud, comprend dans le prix par mois l’ensemble des mises à jour effectuées sur la Suite. On comprend alors que l’option Adobe Cloud devient vraiment beaucoup plus rentable. De plus chaque abonnement permettra l’installation sur deux machines différentes.

Qu’est ce que ça change ?

On sent bien par ce prix vraiment intéressant qu’Adobe cherche à faire migrer ses utilisateurs pour ce nouveau modèle par abonnement. Car en plus de la mise à disposition de l’ensemble des logiciels, Adobe prévoit un ensemble de services en plus:

  • -Synchronisation des fichiers à travers vos périphériques (Pcs, macs, tablettes)
  • -20 GB d’espace de stockage en ligne, accessible de partout
  • -Accès à la librairie de font web Typekit
  • -Business Catalyst, pour l’hébergement de vos sites web
  • -Des facilités de publication pour les éditeurs avec la Digital Publishing Suite

Adobe annonce également qu’en utilisant ce système les utilisateurs disposeront des fonctionnalités en avance, car dès qu’une nouvelle fonction sera finalisée pour un logiciel une mise à jour permettra aux utilisateurs de la testé dans leur logiciel sans attendre que la nouvelle version sorte, et donc que toutes les nouvelles fonctionnalités soient finalisées.

Au niveau de l’utilisation des logiciels, pas de changement, les utilisateurs passeront par internet pour récupérer les logiciels ainsi que les mises à jour, ou pour synchroniser leurs fichiers, mais à part pour cela il sera toujours disponible d’utiliser les logiciels sans connexion internet.

Conclusion?

Vous l’aurez compris, Adobe m’a convaincu en proposant ce nouveau système qui est véritablement bienvenu et incitera peut-être plus d’entreprises à payer les licences pour ces logiciels. Reste à voir les détails de fonctionnement, car certaines fonctionnalités, comme l’offre « pro » à 70€/mois ou bien la possibilité d’abonnement de groupe, n’ont pas du tout été détaillées.

À voir donc si tout est aussi beau qu’annoncé lors de la sortie officielle, mais de mon point de vue cela promet que du bon.

Source

Adobe

Mattrunks