Highline #2

Ce week-end nous sommes repartis pour faire de la Highline et du camping du côté de St Alban avec David, Felix et Karel ainsi que Fred et Marion qui nous rejoindront pendant la nuit de dimanche à lundi.

Au programme, une belle ligne de 47 mètres au dessus d’une rivière. Une seconde ligne aurait pu être posée mais vu que nous étions moins nombreux que prévu nous avons décidé de rester sur une seule, et ce fut largement suffisant.

here.

L’installation nous prendra environ 1h30/2h dont environ 1 heure pour faire traverser la rivière à la sangle. Vu la température et le courant il était impossible de passer à la nage et nous avons donc essayer de lancer la corde d’une rive à l’autre… cela à fonctionner mais non sans mal. La prochaine fois on prendra du fil de pêche. Une fois la corde passée, le passage de la sangle, l’installation des ancrages (sur arbres et donc plus rapide/simple à mettre en place), versifications, mise en tension et nous étions enfin prêt pour nous lancer !

Nous avons installé ma sangle M.I.L.F. avec back up M.I.L.F ( merci www.slack.fr !) sur 47 mètres. Cela fait que c’était loin d’être facile à marcher mais un peu de défi ne fait pas de mal ! Les premières sessions s’enchaînent, les premiers pas, les premières figures. De monte côté après deux sessions je parviens pour la première fois à me lever, je ne m’y attendais tellement pas que j’ai juste bloqué, saisis mon nœud et suis finalement tombé, mais qu’elles sensations magique d’enfin parvenir à me lever. La prochaine fois je marche !

Le temps passant vite, il est temps d’abandonner la sangle pour préparer le repas et la tente. On remerciera le westfalia de David qui nous permettra de manger chaud. Un peu de temps auprès du feu de camp (plus que nécessaire au final) et c’est l’heure de se coucher.

Le camping est très sympathique, malgré la route très proche, et les couleurs de l’automne ont rendues l’emplacement magique. Niveau activités, il est possible de faire quelques petites randonnées (~15/45min) ainsi que de l’escalade (et à priori de la spéléologie, mais nous n’en avons pas vu). Petite note pour l’avenir: en octobre il peut faire VRAIMENT froid, alors couvrez vous bien (j’ai un peu souffert la nuit car mon sac de couchage était pas du tout assez bon).

Il est 6h30, je me lève en espérant profiter du lever de soleil proche de la ligne mais ce sera un échec car l’endroit est trop fermé et le soleil n’arrivera sur la ligne que bien plus tard. Au final c’est au camping que le soleil est le plus présent. Petit à petit les gens pointent le bout de leur nez, et nous partons en petits groupes pour une session matinale avec les sac de couchages.

Nous revenons prendre le petit déjeuner et nous réchauffer auprès d’un petit feu au campement.

On alternera entre sessions sur la sangle, repos et repas au campement pendant toute la journée. J’en profiterai également pour faire les petites randonnées, c’était rapide mais bien agréable.

On félicitera David et Felix qui parviendront à « send » la ligne avec plus ou moins de soucis.

Il est temps de démonter, on range le matériel de slackline et de camping puis profitant du coucher de soleil et des couleurs, Karel et David sortent les drone pour faire des plans juste sublime avec cette lumière et ces couleurs. J’essaye de faire de même avec mon appareil photo, mais c’est difficile car le soleil est déjà bas. Un vieux monsieur impressionné par les drones plus tard et il est temps de repartir vers Montréal.

Merci à tous pour ce super week-end ! Ce fut encore super agréable malgré le froid (je vais mieux m’équiper pour la prochaine fois ^^)

Toutes les photos sont dispo ici.